Un projet belge au service de la scolarisation en Inde

L’asbl Amar finance les frais scolaires d’enfants indiens défavorisés de la maternelle à la fin du secondaire. Les écoliers que nous accompagnons vivent d’une part dans le village d’Amar Sagar où sont établies des tribus sédentarisées, et d’autre part dans le bidonville de Gaffur Batta à Jaisalmer.

Notre asbl est basée en Belgique. Nous scolarisons actuellement 125 enfants (63 filles et 62 garçons). Les dons que nous collectons nous permettent de confier ces enfants à cinq écoles privées (Saint Paul School, Montessori, Adarsh, KV Dabla et Emmanuel Mission), l’école publique en Inde ne garantissant pas un enseignement de qualité.

0
Enfants inscrits dans une école
0
Classes des devoirs
0
Professeurs
0
Familles soutenues

Nous avons fondé notre asbl en Belgique en 2011. Depuis, nous collectons des dons afin d’améliorer la vie des enfants défavorisés en Inde et d’augmenter la scolarisation dans le pays.

Faire un don

Pourquoi agir sur la scolarisation en Inde?

Scolariser un enfant, c’est lui donner un avenir. Cette réalité est d’autant plus criante dans la région de l’Inde où notre asbl est active. L’école publique n’y garantit pas un apprentissage de qualité. Bien souvent, les enfants quittent le parcours scolaire avant de l’achever. Ils se retrouvent alors forcés à exercer les mêmes petits métiers précaires que leurs parents: cireurs de chaussures, ramasseur de bouteilles en plastique,… En collectant des dons en Belgique et en finançant leur scolarité, l’action de notre Asbl change leur vie.

En étant scolarisés, de nouvelles perspectives s’ouvrent à eux : comme ils sauront lire, écrire et calculer, ils pourront travailler dans des magasins ou devenirs employés, fonctionnaires ou enseignants. L’objectif que l’asbl Amar se donne lorsqu’elle accompagne un enfant est qu’il réussisse sa douzième année, ce qui correspond à un examen d’État de fin d’études secondaires. Pour atteindre cet objectif, les parents doivent également soutenir leurs enfants dans leur parcours scolaire. L’asbl met en place différentes aides pour permettre aux enfants d’y arriver en finançant, par exemple, une école de devoir ou l’achat d’équipement scolaire.

2 euros par jour pour financer la scolarisation d’un enfant

Un don pour aider un enfant en Inde

L’asbl Amar est basée en Belgique. 100% des dons versés reviennent directement au projet de scolarisation en Inde. Tous les frais annexes (administratifs, communication,…) sont pris en charge par les membres de l’asbl.

Grâce à vos dons, l’asbl Amar prend en charge les coûts scolaires de 125 enfants. Cela comprend l’inscription et les frais des écoles privées, le transport vers ces écoles, les uniformes, les livres et le matériel ainsi que le suivi scolaire dans nos dix classes des devoirs dispensés par nos six professeurs. Cette aide est fondamentale pour les enfants que nous accompagnons.

L’école coûte environ 2 euros par jour, soit 60 euros par mois. Un budget énorme pour ces familles qui ne gagnent de 100 à 200 euros par mois et qui ont, en moyenne, de trois à cinq enfants. Sans une aide externe, scolariser toute une famille est simplement impossible.

Nous avons fondé notre asbl en Belgique en 2011. Depuis, nous collectons des dons afin d’améliorer la vie des enfants défavorisés en Inde et d’augmenter la scolarisation dans le pays.

La scolarisation des filles en Inde

Avant d’aider une famille, l’asbl Amar organise une rencontre avec les parents. Aucune discrimination n’a lieu lors de ces entretiens, que ce soit au niveau de la religion ou de la culture des personnes aidées. Deux critères doivent néanmoins être respectés. Le premier est un critère économique. Les familles ne doivent pas être en capacité d’assurer la scolarisation des leurs enfants. Le second est un critère d’équité entre filles et garçons dans la famille. En Inde en général, et à Jaisalmer en particulier, les filles sont mariées très jeunes, à partir de 14 ans. Elles quittent alors le foyer familial pour rejoindre la maison de leur époux. Dernières arrivées, elles s’occupent des tâches les moins valorisantes et deviennent l’«esclave» de la famille. Elles ne reverront leurs parents qu’occasionnellement. Résultat, les parents ne sont pas intéressés par un investissement dans la scolarisation de leurs filles.

L’asbl Amar est particulièrement sensible à cette réalité et n’accepte de scolariser les enfants d’une famille que si les filles et les garçons ont droit aux mêmes traitements. Amar veille à ce qu’au moins, la moitié des enfants scolarisés soient des filles. Les parents doivent s’engager à ne pas marier leurs filles avant la fin de leur scolarisation, ou au moins leurs 18 ans.

Proposer une scolarité à ces filles leur ouvre des portes vers un avenir meilleur. Nous pensons que pour améliorer la scolarisation en Inde, l’alphabétisation doit être à portée de tous, sans distinction.

Et nous sommes convaincus que ces jeunes filles deviendront des mamans qui veilleront à ce que leurs enfants, et leurs filles en particulier, soient également scolarisés. Et cela sera le début d’une spirale positive !

SOUTENEZ UN ENFANT

Contribuer via un virement mensuel ou un ordre permanent

ou

Contribuer par un don ponctuel

En versant à AMAR la somme que vous souhaitez, celle-ci sera
100% destinée à la scolarisation des enfants.

Faire un don

Des dons depuis la Belgique

Avec seulement deux euros par jour, vous pouvez déjà financer la scolarisation d’un enfant indien. L’ASBL Amar collecte des dons auprès de particuliers et d’entreprises en Belgique.

Des actions de collecte sont également organisées en partenariat avec des écoles belges. Des séances d’informations au sujet du projet et des thèmes liés à la vie en Inde y sont organisées ainsi que des actions de collecte ponctuelles.

Faire un don

LEGS EN DUO

 

Nous vous proposons également de soutenir notre asbl via le mécanisme des legs en duo. Cette technique d’optimisation fiscale vous permet de soutenir Amar asbl et la scolarisation en Inde via votre héritage. Les legs en duo vous permettent également d’augmenter la part de votre héritage qui reviendra à vos héritiers dits “lointains” (cousins, neveux, amis,…)

La taxation sur les héritages versés à ces derniers est particulièrement élevée en Belgique. En participant à cette action “legs en duo”, vous soutiendrez à la fois notre asbl dans la lutte pour la scolarisation en Inde et vous vous assurerez que vos proches touchent une part plus élevée de votre héritage.

vos questions sur les legs en duo

Les enfants scolarisés par Amar

Depuis sa creation en 2011, l’action de l’asbl Amar et de ses donateurs permet de scolariser 125 enfants et de venir en aide à 60 familles. 63 filles et 62 garçons sont aidés grâce au financement de leur scolarisation et des frais liés à celle-ci et notamment aux six professeurs particuliers et à la création de dix classes de devoir. Mais derrière ces chiffres se cache le quotidien d’enfants. Nous avons suivi leur parcours afin de témoigner de leur courage et de l’espoir que leur donne l’action d’Amar. C’est notamment le cas de Bhagwanti qui commencé l’école à six ans grâce à l’aide apportée par Amar. Depuis 2011, nous relatons son parcours et ses succès à l’école.

La scolarisation de Bhagwanti depuis la maternelle jusqu’aux études secondaires

De la Belgique à l’Inde, l’histoire de l’asbl Amar

 

Le projet Amar débute en 2011. Deux amis, Sheliel et Jack quittent la Belgique pour passer des vacances en Inde. Durant le voyage, ils rencontrent à Jaisalmer un chamelier qui désire alors scolariser sa fille mais n’en a pas les moyens. Touchés par ce témoignage, ils décident de financer tous les frais pour qu’elle puisse aller à l’école. Quelques semaines plus tard, les deux amis parlent de cette aide à des amis et famille en Belgique et dans un élan collectif, ils décident, ensemble, d’aider six enfants.

En novembre 2011, l’asbl Amar voit le jour. Le nom « Amar » est choisi pour accompagner le projet de scolarisation en Inde. Il évoque à la fois le mot amour dans les langues latines, le mot bâtir dans les langues semites et signifie éternel en Hindi. Bâtir par amour un futur éternel pour les enfants indiens… Plus prosaïquement, AMAR fait également référence au village d’Amar Sagar, le village principal où l’asbl est active.

Le nombre d’enfants accompagnés va continuer de croître pour arriver à 125 en 2021. L’action de l’asbl est menée en partie pour les enfants du village d’Amar Sagar où vivent des tribus sédentarisées, et d’autre part pour ceux du bidonville de Gaffur Batta à Jaisalmer.

 

Les grandes étapes de notre projet