Nos projets

Projet principal :

Financer les études de tout enfant à Amar Sagar ou Gaffur Batta qui le souhaitera

  1. Ce projet est financé par les dons de particuliers.

  2. 100% de vos dons va directement à ce projet de scolarisation d'enfants.

  3. Tous les frais administratifs et de représentation sont supportés par les membres fondateurs de l'asbl.

Instruire un enfant, c'est lui permettre de fréquenter une école de qualité depuis sa plus tendre enfance jusqu'à la fin du secondaire. Afin qu'il puisse choisir ce qu'il désire faire de sa vie: continuer à étudier, travailler, suivre une formation ...

Enfants.jpg

A quelques kilomètres de Amar Sagar, dans la ville de Jaisalmer se trouve la St. Paul's School. Cette école est pourvue d'une section maternelle accueillant les élèves dès 3 ans. Une autre école, la Montessori School est également pourvue d'une section maternelle.

Les enfants de Amar Sagar soutenus par notre asbl sont et seront scolarisés dans l'un de ces deux établisements de renom, ou dans une des autres écoles privées que nous avons sélectionnées.

Depuis 2013, le champ d'action de AMAR asbl s'est étendu à un bidonville de Jaisalmer, appelé Gaffur Batta.

Mais combien coûte l'éducation d'un enfant à Jaisalmer ?

Pour un enfant indien à qui nous permettons d'aller à l'école, 1 € par jour permet de financer :

          ● la rétribution de l'école et du corps enseignant,
          ● l’achat des livres, des cahiers et du matériel d’écriture,
          ● l'achat des uniformes,
          ● les trajets aller et retour de la maison à l'école,
          ● le suivi journalier des familles et des enfants,
          ● le soutien scolaire après les cours sous la forme d'une école des devoirs.

Nous vous proposons plusieurs manières de participer à l'instruction de ces enfants: voir notre page "participer"


Projets connexes :

  1. Ces projets connexes ne sont pas financés par les dons décrits ci-dessus.

  2. Ces projets sont financés par des dons, de particuliers ou d'entreprises, qui désirent encadrer le projet principal en développant des projets connexes...

En voici quelques exemples:   

1. Construction du bâtiment de l'école des devoirs "Shri Mã Monika Tuition" (terminé en 2015)

Les parents des enfants étant analphabètes, il est impossible pour eux de soutenir leurs enfants dans leur étude à la maison. Il est donc nécessaire de permettre à chaque enfant d'intégrer un lieu de rencontre avec des professeurs de mathématique, d'hindi et d'anglais.

Le bâtiment construit à Amar Sagar comporte deux classes et peut accueillir une cinquantaine d'enfants.

devoir1_comp.jpgdevoirs2_comp.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

batiment ecole devoirs_comp.jpg

 

P1050538.JPG

 

2. Construction d'un complexe multifonctionnel "Happy Home" (à partir de 2016)

A peine finie, le bâtiment de l'école des devoirs montre ses limites. Nous aurons besoin de plus de place, surtout si nous voulons réaliser les deux autres projets suivants (école des femmes et "poly-technique").

Un terrain était disponible à Amar Sagar, et nous l'avons acheté en 2016. Il a immédiatement été entourré d'un mur pour montrer aux autorités que nous avons bien l'objectif d'utiliser ce terrain (condition pour pouvoir l'acheter).

En 2017, un tank à eau sera construit. Les bâtiments suivront en fonction de nos moyens...

A5656A3D-C567-4F92-84C3-45CD9523253D.JPGP1040983.JPG

 

 

 

 

 

 

3. Développement d'une "école des femmes" (à partir de 2018)

Au Rajasthan, les jeunes filles sont mariées souvent dès leurs 14 ans et vont vivre dans le village de leur mari. Dès lors, les parents n'investissent pas dans l'éducation des filles.
Les mamans de nos enfants n'ont donc jamais pu aller à l'école... Un parcours scolaire classique est impossible pour elles.
Comme l'éducation passe par les mamans qui doivent être motivées à scolariser leurs garçons ET LEURS FILLES, AMAR voudrait donner la possibilité à ces mamans d'apprendre à calculer, à lire et écrire l’hindi via une formation adaptée en quelques mois. 
Une expérience menée en novembre 2016 a montré que les mamans sont demanderesses afin d’être plus aptes à aider leurs enfants durant leur scolarisation. Ces cours de base pourraient être complétés par des cours de technique ménagère par exemple, selon la demande des mamans.

 

femmes_comp.jpg

 

4. Développement d'une "école poly-techniques" (à partir de 2018...)

Beaucoup d'adolescents et d'adultes sont analphabètes mais en demande de scolarisation. Un parcours scolaire classique est impossible pour eux.
AMAR souhaiterait y apporter une solution en créant des «cours express» permettant à ces adolescents d’apprendre à calculer, à lire et écrire l’hindi en quelques mois. De plus, nous voudrions leur apporter des bases solides dans un métier technique (électricité, plomberie, mécanique automobile,...) pour leur permettre de gagner leur vie correctement dans le futur.

Pour cette école poly-techniques, AMAR disposera prochainement de l’infrastructure "Happy Home". Il faut encore trouver la méthode pédagogique et les professeurs pour pouvoir réaliser ce projet.


Copyright © Amarasbl 2018